Allez encore une petite histoire, afin de vous montrer la mauvaise foi de mon ancienne agence où je taffais ! Vous allez rire , ou pleurer, mais bon !

Alors, tout commence quand je prends mon appartement en novembre 2005. Jusque là aucun souci. Je remplis la demande de logement et lors de la signature du contrat de bail, le logement est mis au nom d'un ami qui a des problèmes administratifs et qui tente de s'en sortir. Moi ça ne me dérange pas. J'ai besoin d'un appart, lui d'une adresse où faire arriver son courrier.

On va sur place , il signe le bail et les différents documents et hop, état des lieux, remise des clefs, me voilà chez moi.

Pour plus de " confort " et parce que j'en ai l'habitude surtout, je demande à faire un prélèvement automatique pour régler le loyer. C'est accepté et le loyer qui n'est pas à mon nom ( retenez le bien) est payé par un compte bancaire à mon nom ( retenez bien).

Les années passent...

Mars 2007 , je change de compte bancaire pour faire un rapprochement géographique. Je bascule d'Hettange à Longwy. Mon banquier s'occupe d'envoyer les courriers aux organisations qui prélevaient sur mon compte ( AOL / EDF / Le loyer ...) . Aucun souci , sauf que ( ah le célèbre sauf que ou encore OUI MAIS !!!) le loyer est encore prélevé sur l'ancien compte...

J'attends un mois de plus, toujours aucun changement.

Mai 2007 , j'envoie moi-même un nouveau RIB et l'autorisation de prélèvement pour que cette fois, ce soit pris en compte... Toujours rien, et j'apprends en juin que mon RIB ( et je l'apprends même pas par l'agence , bravo!) ne sera pas accepté !

Vous voulez savoir pourquoi? Alors la phrase qui tue : " on ne peut pas prendre mon RIB parce que le contrat de bail n'est pas à mon nom " ... Ah oui ? Et alors pourquoi on a pris le premier RIB alors, le contrat n'était quand même pas à mon nom !!! Si avec ça, c'est pas une vieille rancune à la con, je ne sais pas comment ça s'appelle... De la connerie peut-être !

J'appelle donc le siège de cette agence à qui j'explique le problème. On me confirme que peu importe le nom sur le contrat de bail, n'importe qui peut payer un loyer et que je dois rappeler l'agence pour qu'il fasse immédiatement le nécessaire. J'appelle donc l' agence et je tombe sur une " nouvelle " à qui je demande à parler à une personne s'occupant de l'enregistrement des RIB. Ne connaissant pas mon nom elle me met en attente, et là, c'est pas du tout une commerciale qui répond, et qui de plus, me met en haut parleur et me dit que sans autorisation écrite du siège , elle ne peut pas enregistrer mon nouveau RIB sur ordre d'une chargée de clientèle. Et ben, je me demande où elle a eu son BTS cette nulle pour pas savoir que c'est interdit par la loi ce qu'elle fait...  J'appelle à nouveau le siège, leur dit la réponse que je viens d'obtenir. Les personnes sont sur le cul tant la connerie est grosse et franchement de mauvaise foi. On me demande de rappeler dans une trentaine de minutes, une fois que, eux , directement, auront appeler cette agence de clanpins !

Je rappelle donc après avoir patienté une demie heure. Et je m'entends dire que je dois appeler mon ancien chef le lendemain !!! On aura tout vu, tout entendu ! Vive le harcèlement...

Je décide de pas me démonter. Au culot, j'appelle la maison mère de toutes les agences ! Je tombe sur une responsable qui m'indique clairement que je suis dans mon droit, de les rappeler et de les menacer d'effectuer de suite, le changement. Mieux, elle me communique un numéro, d'un bureau qui peut enregistrer les RIB. J'appelle, je tombe sur un ancien " collègue" qui se marre de la situation , dit que c'est pas possible et m'enregistre mon RIB...

Le premier prélèvement sera le 10 aout... On verra si c'est pris en compte, sinon c'est que quelqu'un a trafiqué le compte et que ça vient forcément de l'agence. Mais je vais pas m'arrêter là. Je vais rédiger un courrier en reco, et ça va barder! Je vous mettrai le brouillon dès que je l'aurai finie !